L’influence de l’industrie minière de Bitcoin sur le marché des cartes cadeaux

Une perspective globale sur l’écosystème minier, des ASICs aux pools de minage, ne peut ignorer les risques systémiques et problématiques inhérents à cette industrie florissante. Les mineurs de Bitcoin fournissent un service essentiel à l’écosphère des cryptomonnaies. En contrepartie du travail de sécurisation du réseau qu’ils effectuent, ils sont récompensés par ce même réseau qu’ils protègent. Ce modèle, conçu par Satoshi, est sans aucun doute un des traits les plus remarquables de Bitcoin. Toutefois, ce que l’on oublie souvent, c’est que le minage ne se résume pas seulement à la génération de hachage.

Le mineur qui s’engage dans le processus complet doit faire fonctionner un nœud pour se tenir constamment informé de l’état le plus récent de la blockchain, puis commencer la construction d’un nouveau bloc. Cela implique de vérifier la validité du bloc précédent, de découvrir des transactions non confirmées et, le plus souvent, de sélectionner celles qui sont les plus lucratives, de construire une transaction de génération dans laquelle il se verse des fonds, de construire plusieurs arbres de Merkle avec ces transactions, et enfin de générer des hachages pour effectivement résoudre ce bloc. Les transactions au sein du modèle de bloc changeront constamment à mesure que de nouvelles seront diffusées dans le réseau et, lorsqu’un autre mineur trouve un nouveau bloc, le mineur doit basculer sur la construction de ce nouveau bloc en supprimant toutes les transactions déjà présentes dans la blockchain pour peupler un nouveau modèle.

Répercussions sur l’achat de cartes cadeaux avec des cryptomonnaies

Comme vous pouvez le voir, générer des hachages pour résoudre le bloc est juste une partie du processus. Un ASIC de minage de Bitcoin est également seulement capable de générer des hachages. Dans l’environnement actuel, tous les autres aspects du minage sont généralement délégués aux pools de minage. Cela a engendré certaines confusions. Par exemple, dans toutes situations où il est question d’activation de soft forks via le changement de version des bits dans les modèles de blocs, les gens font référence à ce processus comme un MASF – « Miner Activated Soft Fork » – et quelqu’un doit toujours clarifier que cette responsabilité incombe uniquement aux pools, et que les pools ne sont pas les mineurs. Ils pourraient également souligner que les mineurs ont toujours le dernier mot car, s’ils souhaitent la mise à niveau et que le pool avec lequel ils minent ne le désire pas, ils peuvent simplement changer de pool.