Acheter des cartes cadeaux avec des cryptomonnaies à l’ère des échanges atomiques

La convergence des cryptomonnaies et des cartes cadeaux dans le commerce numérique

L’essor des cryptomonnaies comme le Bitcoin et l’Ethereum a provoqué une véritable révolution en matière de transactions numériques. Dès lors, l’idée d’acquérir des biens digitaux, tels que des fichiers ou des abonnements à des services en ligne, avec une monnaie numérique, semble presque naturelle. Cette idée, loin d’être neuve, s’ancre parfaitement dans l’économie actuelle où le marché des biens digitaux brasse des milliards de dollars chaque jour. Pensons simplement aux vidéos, musiques, jeux ou textes achetés et consommés par les internautes. Cependant, les initiatives sérieuses pour mettre en œuvre des systèmes de partage de fichiers payants ont souvent emprunté des chemins complexes, comme le montre l’exemple de Filecoin sur IPFS ou de BitTorrent (la société), avec l’intégration de leur propre cryptomonnaie et blockchain. Ces projets, jugés surdimensionnés techniquement et présentant des modèles économiques discutables, n’ont pas abouti à des résultats concrets productifs.

Avec l’initiative de Robin Linus, BitStream, apparaît une proposition pour simplifier la vente atomique de données sans recourir à des altcoins superflus ou à des protocoles techniques excessivement complexes. Ce système repose sur le principe que chaque fichier peut être identifié de manière unique par un hash. La vente atomique d’un fichier implique son chiffrement via une fonction permettant à l’utilisateur de vérifier le contenu chiffré, suivi de l’achat atomique de la clé de déchiffrement. Toutefois, le processus de vérification et, plus encore, la démonstration d’une tromperie lors du déchiffrement du fichier, peuvent s’avérer coûteux. BitStream propose donc une approche novatrice pour prouver efficacement la fraude sans le besoin de révéler entièrement le fichier chiffré et la clé de décryptage. La mécanique des preuves de fraude repose sur l’exploitation d’une structure arborescente de Merkle, allégeant ainsi le fardeau de la preuve. L’acheteur peut télécharger le fichier chiffré, vérifier son intégrité via la construction d’un arbre de Merkle des fragments déchiffrés et, si ce dernier correspond au hash du fichier d’origine, procéder à l’achat atomique de la valeur de déchiffrement.

Quel rapport avec l’achat de cartes cadeaux en cryptomonnaies, vous demandez-vous ? Eh bien, à l’image de BitStream, ce processus d’achat peut simplifier et sécuriser les transactions impliquant des cartes cadeaux numériques sur des plateformes comme Kryp2cash. Désormais, les utilisateurs peuvent acquérir des cartes cadeaux pour Amazon, l’Apple Store ou toute autre enseigne de manière transparente et sécurisée, le tout réglé en cryptomonnaies. En outre, si les cryptomonnaies se trouvent dans une phase ascendante, l’achat de cartes cadeaux s’avère encore plus attrayant, puisque la valeur acquise peut potentiellement augmenter par rapport à la monnaie fiduciaire. Cela pourrait révolutionner notre manière d’appréhender les dépenses quotidiennes et redéfinir la relation entre la dépense, l’épargne et l’investissement.